top of page

Avec la foire Akaa, l’art contemporain africain s’ancre à Paris




Soview Gallery du Ghana explique qu'elle a choisi de venir à Akaa, pour s'ouvrir sur le marché francophone. Elle expose Tesprit, un jeune artiste togolais qui crée des tableaux à partir de tongs. Ces bouts de semelles, découpées, assemblées, dessinent des portraits d'enfants, sans visages. « Les invisibles », des enfants des rues, surnommés les dzimakplao, littéralement « enfants sans éducation » en mina, langue du sud du Togo. Ce mot signifie aussi tongs, des chaussures de tous les jours pour ces enfants des rues. L'artiste joue sur ce double symbole. Son travail commence dans la rue, à la rencontre de ces enfants. Il les photographie dans leur environnement pour s'en inspirer. Il collecte les tongs usagées, très peu recyclées, un peu partout, au bord de la plage, dans les décharges et les réutilise avec leur couleur originale pour sculpter ces portraits, sans visage, qui nous interpellent.






1 view0 comments
bottom of page